Angèle pousse un coup de gueule contre la presse !


Angèle fait la couverture de Paris Match, mais ça ne passe pas ! La chanteuse belge, décrite comme "subversive mais pas agressive", pousse un coup de gueule contre le magazine : "Gros boomer du jour".

Ce qui devait être un bel honneur fait finalement polémique. Angèle a poussé un coup de gueule contre le magazine Paris Match, dont elle fait la couverture du dernier numéro. Sur la première page, la chanteuse belge apparaît dans un costume rose et y est décrite comme « subversive mais pas agressive », « la nouvelle idole des jeunes ». Le titre met même en avant la « Génération Angèle » que le phénomène belge aux 700.000 disques venus pour "Brol" semble avoir créée. Dans plusieurs stories sur Instagram, l'interprète de "Ta reine" a pointé du doigt la photo utilisée en couverture avec sa « coupe », sa « pause », « cette couleur » et « ce titre », en utilisant des émojis mécontents ou de personnes en train de vomir.

" Plus décrédibilisant et sexiste tu meurs "


Un coup de gueule qu'elle poursuit dans un long message posté sur une nouvelle story sur Instagram dans laquelle elle s'emporte contre la photo, qui « date de 2018 » et qu'elle dit n'avoir « jamais validée ». « Au-delà du fait qu'ils vendent cette photo en couverture sans mon consentement, en considérant que j'ai pas mon mot à dire, ils rallient mon image, mon nom et toute une "génération" carrément, dans la case de : jeune fille "en rose" qui ose donner son avis (donc "subversive"... il en faut peu hein) mais sans être "agressive" » dénonce-t-elle, furieuse d'être catégorisée et cataloguée, avant de prendre un ton plus ironique : « Oulala heureusement que je fais pas partie de ces VILAINES féministes VIOLENTES et HYSTÉRIQUES. Parce que ok on l'ouvre, mais en restant jolies et polies svp hein. Gros boomer du jour en toute détente ». Elle en profite même pour citer un passage « plus décrédibilisant et sexiste tu meurs » de l'article : « Dénonce sans crier, s'affirmer féministe sans s’exhiber, parler rap sur un ton de princesse Disney ». Le magazine n'a pas encore répondu aux propos d'Angèle.

Capture d’écran 2020-03-12 à 13.01.01.png (176 KB)Capture d’écran 2020-03-12 à 13.01.13.png (208 KB)